Créer un site internet

Payet se fait recadrer !

LE MACRONISTE EN SURPOIDS DIMITRI PAYET
SÉVÈREMENT RECADRÉ PAR LYON, FEYENOORD ET LE KARMA

Les footballeurs sont d'excellents panneaux publicitaires, tout le monde le sait.
Mais ils peuvent aussi occasionnellement servir de pancartes électorales.
Deux facettes d'une même prostitution marchande, me direz-vous, à cette nuance près que la première fonction est largement lucrative, tandis que la deuxième engage l'honneur et n'est pas sans risques.
Comme le rappelle Fédéric Delavier dans cette petiteu vidéo, s'acoquiner avec les hommes de pouvoir est, en temps normal, l'apanage du monde du show-biz, et plus particulièrement des journalistes qui ne sont pas au chômage :


C'est ainsi que le 12 avril dernier, une cinquantaine de sportifs français ont co-signé une tribune, publiée dans les colonnes du Parisien et sur le site de FranceInfo, afin d’appeler à "faire barrage à l’extrême droite".

Parmi les signataires de cette tribune courageuse et osée, le mangeur de tacos à 6 millions d'euros annuels Dimitri Payet, mondialement connu pour marquer un but en lucarne tous les deux ans.
Y figure également le boomer Jean-Pierre Papin, ballon d'or au Moyen-Age (avant l'arrêt Bosman), mondialement connu pour son QI ne dépassant qu'exceptionnellement le score de Mélenchon.

Le papier rappelle que le président élu le 24 avril aura la charge d’ouvrir officiellement les Jeux olympiques de Paris.
S'ensuit une guirlande d'abstractions péremptoires sur les soit-disant valeurs du sport. Aussi peut-on lire :

Le sport auquel nous croyons, celui des valeurs de l’olympisme, est fait d’amitié et de respect ; il est le lieu de la mixité. Il refuse toutes les discriminations. Partout sur le territoire, dans nos villes, nos banlieues et nos campagnes, le sport est un remède puissant à l’exclusion.


Ouais, ces valeurs de l'olympisme qui autorisent la discrimination au pass vaxxinal et l'exclusion des athlètes russes, parce que la russophobie c'est cool. :lol:
Des lynchages se perdent, mais les foules sont stupides.

A jamais les premiers des barragistes à l'extrême-droite


Après s'être montré utile au bien commun et à sa quête d'éventuellement gratter une légion d'honneur, le natif de la Réunion a pu rechausser les crampons.

Premier taquet sur le tacos de la part de ses compatriotes tropicaux, visiblement insensibles à l'envoûtement. Eux n'ont pas la mémoire courte.

 


Les guerriers de Rotterdam se sont immédiatement chargés de recadrer le castor en demi-finale de Visioconférence Intertoto, aidé notamment de l'inénarrable défenseur Douillet Caleta-Caravane ("permis BE" pour les intimes).


Ah mèrde, j'ai pas fait barrage au bon endroit...


Puis la petite équipe de Lyon (7ème au classement de la Ligue 1 des livreurs de tacos) s'est largement payée une tranche du grand OM, au Vélodrome, par le score impitoyable de 3 buts à 0.


Finalement, Feyenoord est venu finir le boulot à Marseille dans un match dégueulasse, et le destin s'est lui-même permis de châtier physiquement le numéro 10 au chignon de geisha. Aucun contact n'a été nécessaire à infliger cette blessure, qui, cerise sur le tacos, qui met un terme à la saison du castor.


Ah, zut


En définitive, c'est bien le karma qui a fait barrage à Payet.
Mal lui en a cuit d'avoir prêté son nom aux âneries d'un papier qu'il pensait anodin, ce dernier pourra maintenant cogiter en tribune présidentielle en dégustant un bon tacos !

 

Ajouter un commentaire