Saison 23

Coup d'envoi

12/12/2014

Nouvelle saison = bonnes résolutions

Avec une équipe com' à la pointe !

Zéro provoc ! Zéro digression !

Pour du 100% consensuel, suivez l' Olympique de Marcel !
 
De retour (dans le droit chemin), le championnat reprend ses droits avec son lot habituel d'incertitudes. Bonneuil FC semble toujours très au-dessus du lot, mais Pont-la-Roche ou le FC Kateur espèrent mettre des bâtons dans les roues du champion. Retour parmi l'élite pour l'ES Milloise et Final Fantasy ; seront-ils à la hauteur ? Le New York FC saura-t-il garder son rang ? Rien n'est moins sûr, la lutte pour le maintien s'annonce d'ores et déjà âpre et difficile. En milieu de peloton, on retrouve Marcel et Malaga, qui, bien que moins armés que l'Excelsior AC ou Morcenx-Bourg, comptent bien titiller le haut du tableau.
 

En Ligue des Champions, groupe plus qu'abordable pour l'OM qui va se frotter au Classic Legend, à l'Alpha 2 ainsi qu'aux redoutables Georgeliens. La prudence reste malgré tout de mise, après deux désillusions consécutives en phase de poule... "jamais deux sans trois", à l'OM de faire mentir ce dicton stupide ! :P
 
 

Petit aperçu au menu de nos confrères : du costaud pour Asder, du solide pour Steph et du très-très lourd pour l'ami Juan :  

Même si la tâche va être très ardue pour Malaga, ce sera l'occasion de tester la vraie valeur de ce club en tant qu'outsider. Mais Stand by Me ne semble pas si pessimiste : "en tant que capitaine des Colts 45, je peux vous dire que cette équipe à un énorme potentiel. Elle s'est déjà illustrée lors de matches amicaux face à de bons adversaires, et non des moindres... Bon, je vous laisse, il est moins cinq, l'heure où on trinque !" Quatre Hoolantine en quarts de finale, c'est tout le mal qu'on nous souhaite ! :)

n dprt cmplq

29/12/2014

C'st l crs !

Dbt d ssn trs cmplq pr l'lympq d Mrcl, n ts cs bn n-dç ds rcnts prspctvs.
n sttn d crs ndt dps frt lngtmps, psqu'n pls ds dcptns, ns ns smms ft pqr tts ns vylls :grrr: , t l trdtnnl bl d'nnnc vr n vlt dglss, c q rnd l cmmnctn dlct pr c drnr pst d l'nn 2014... vs d jgr. :roll:

Chmpnnt

Ls cntr-prfrmncs n'prgnnt prsnn, hrms Mrcnx-Brg q sgn n sns fts. t srprs, c'st Fnl Fntsy X q dmn ls dbts vc 4 vctrs n ctt ntm d chmpnnt. Bnnl FC tnt sn rng, Mlg cnfrm s bnn dnmq. Drrr, Mrcl, Pnt-l-Rch t xclsr snt l trn. L FC Ktr, mlgr s brllnt vctr 5-1 lrs d l prmr jrn fc Nw Yrk FC rst mcnnssbl, cnsqnc d mnq d prsnc d cch sdr. L'S Mlls frm l mrch t rsq n ssn clmts s Mjx n s'mplq ps dvntg.

Lg ds Chmpns

Jms dx... sns trs !
Nvll dsllsn pr Mrcl q mnq sn ntr n Chmpn's Lg cmm l ssn drnr, t ch fc x Grglns lrs d l trsm jrn sr n mlntnd tctq. :cry:
D sn ct, Grmms s'ffrm cmm n ntrnr d qlt t ttnt ls phss fnls.

Mlgr ss dffclts n chmpnnt, l FC Ktr s qlf pr ls qrts d fnl pr y ffrntr ndrtnh. L Bnnl FC, bn q chmpn, dt d l cmpttn prmtrmnt.
Mlg, cmm l'vt prdt n crtn ntrnr ;-) , s hss n qrts prs vr btt Mdrd jnss nvstssmnt 3-0. Pr n prmr prtcptn, c'st n prfrmnc rmrqbl q n dvrt ps s'chvr d s tt. :P

8-) | Dfl d strs | 8-)

L clb lympn cmpt sr l'rrv rcnt d 2 prsonnlts chrsmtqs - t nn ds mndrs - pr rlncr n qp n prt d vtss.

Frdrc Zmmr, 25 ns

Vr sns mngmnt d sn ncn clb pr ss prps jgs ndmssbls sr l rmdn d ss cqprs, ps blcklst t mrgnls, c dfnsr d tlnt tt sns clb dps 15 jrs. Ss l prssn d Stnd By M, c'st l'lympq d Mrcl q bn vl l'ccllr pr n slr mnsl d 8Mt. l dvnt, sr l ppr, l mllr dfnsr q l clb t jms cnn dps 2011.

Jln Srl, 25 ns

Slfrx. mprtnnt. Chrsmtq. Tls snt ls qlfctfs q rvnnnt n prmnnc sr l cs Srl. Ls cnfrncs d prss vc l snt d vrtbls sncs d't-cngrtltn tnt q d'ppstn vc l prss. Q d pls nrml pr n hmm q s dstnt l bx ss dbts ? :boxe1:
Bn q'ngrbl sln ss x-ntrnrs, l rst dcsf dns l srfc, pr n ps dr ntrtbl : 2 mtchs vc l'M t dj 4 bts. n tlnt q s p : 9Mt d slr + vntgs. L sttt d vdtt ? Srl prfr "l'ffcct d bn ttqunt nspr q bss l'ntrnmnt pltt q cs tfls d'nfnts gts q n mllnt jms l mllt". n frnc-prlr q'n spr vrf sr l trrn.

Bnns st vs chrs lctrs t rdv n 2015 hstr q'n rtrv l gt d l vctr, t ns vylls brdl ! ! :hello1:

Tragique

15/01/2015

ATTENTAT A MARCEL BOULET
BILAN : 12 VICTIMES

Hier soir, le match opposant l'Olympique de Marcel au FC Kateur promettait des scénarios très ouverts, étant donné le manque d'implication du coach Asder ces dernières semaines. Mais d'équilibre il n'y en a point eu, le 11 olympien a semé la terreur dans le camp adverse du début jusqu'à la fin. Disputant son 4ème match en 5 jours sans faire souffler l'effectif, Asder a été pris à la gorge dès l'entame de match et paie très cher les récents efforts fournis en coupes. Une première salve de tirs met en difficulté le tout jeune Koutadeur qui n'a pas le niveau pour répliquer en L1, et celui-ci et touché dès la 15ème minute, Guyindulo ouvre le score. Puis c'est Zlichi qui atteint la cible sur une frappe lointaine. Poussés par un public irresponsable, les locaux enchaînent et le 3ème but est marqué juste avant la mi-temps. :pampam:

Tandis que le FC Kateur tente de se relever, l'irrévérencieux Julien Soral reprend l'assaut et marque un quatrième but. :fouet: Dans l'énergie du désespoir et par la faute de Paul Aguinne, le FC Kateur se voit accorder un pénalty. Une réduction du score bien anecdotique qui ne suffit pas à endiguer le tsunami olympien, un quart d'heure et quelques tentatives plus tard, Guyindulo assène le coup de grâce, 5 à 1. Ce 14 janvier 2015 restera gravé longtemps dans les mémoires, et fait oublier un temps les récentes contre-performances. Le public en brave troupeau consentant - interconnecté grâce à SMartcel, l'application i-Phoune conçu spécifiquement pour le supporter de l'OM, afin de lui laisser l'impression d'être aussi important que le président américain alors qu'en fait, non, c'est qu'un gros beauf à qui on doit refourguer de la pub - n'est pas resté indifférent à ce massacre :

#émotion
#noussommestousmarcel
#quinesautepasnestpasmarcel
#quiconquenestpasmarcelauradescomptesàrendreàlacivilisation

A la découverte dans les vestiaires des cadavres encore fumants, une enquête a été ouverte ce matin pour victoire indécente. Une minute de silence a été respectée ce midi en hommage aux victimes :

Koutadeur
Huygrenie
Xoutadeur
Kagnol
Zidane
Gignac
Bozovic
Fanni
Touchez
Xoqueli
Xhantôme
Asder
:rip:


Nous en sommes donc déjà à mi-saison, et difficile de tirer des conclusions pour le moment. Le FC Kateur (du moins ce qu'il en reste) est le dernier rescapé en Ligue des Champions, mais le premier non-relégable de L1. Morcenx-Bourg obtient enfin des résultats à la hauteur, le New York FC traverse une nouvelle crise, et le Bonneuil FC, bien que 3ème, n'a pas réussi à creuser l'écart.
Dernier point, le départ mystère et imprévu de Juan en plein milieu de saison, qui cède sa place au manager Sita et sa petite équipe de rang 4. Avec 12 points d'avance sur l'ES Milloise, le maintien est possible mais il va falloir renforcer l'effectif pour tenir la distance. :roll:

A l'horizon : le championnat, rien que le championnat pour l'OM, et le coup d'envoi de l'InterConfédération (yessss) 8-)

On est champions !

12/02/2015

:coupe1:



:lux: *** :lux: *** :lux: *** :lux: *** :lux:

Bilan de la saison

15/02/2015

Décembre 2014 - Février 2015 (dite "Saison 23")

CHAMPIONNAT

Course épique
Mal en point dès le début de saison, avec un nouveau ratage complet en Ligue des Champions, suivi de près par une élimination prématurée en coupe nationale, l'OM a du entretenir le goût du challenge pour être à la hauteur en championnat.

L'arrivée de Frédéric Zemmour au coup d'envoi des hostilités promettait un peu plus de stabilité en défense, mais celui qu'on surnomme désormais "le Gendarme" a tardé à imposer des automatismes au sein du quatuor défensif. Le niveau du groupe a tout de même considérablement progressé en quelques semaines, ce qui a permis au club de songer à concurrencer sérieusement les têtes d'affiches : Bonneuil FC, FC Kateur, Malaga, Pont-la-Roche et Morcenx-Bourg.

Le 23 décembre est marqué par la signature de Julien Soral. Cet ancien boxeur qui n'avait pas le niveau affiche désormais comme objectif principal de marquer le plus de buts possible, par tous les moyens imaginables, afin de faire parler de lui, et d'avoir un jour, pourquoi pas, son nom inscrit dans le dictionnaire.
"Narcissoral" déçoit pour sa première apparition sous le maillot blanc, qui se solde par une défaite 6-3 à domicile contre Bonneuil FC. Vivement critiqué, l'attaquant est piqué à vif :
"Si ces br*nleurs de milieux de terrain arrêtaient d'écrire de la m*rde sur facebook et travaillaient à faire des centres potables, on n'en serait pas là. Il est temps de remettre les pendules à l'heure dans cette équipe de tocards ! Hein, voilà." :-x

Les olympiens se reprennent de manière spectaculaire contre l'ES Milloise, mais se cherchent encore face à Malaga. Dans le même temps, le FC Kateur subit son plus gros naufrage depuis bien longtemps, enchaînant les défaites en championnat malgré un bon parcours en Ligue des Champions. Le Bonneuil FC, favori, ne parvient pas à creuser nettement l'écart, et le classement demeure très compact. La phase aller se conclut donc sur un mémorable 5-1 à domicile face au club d'Asder, le début d'une série de cinq semaines victorieuses.
Le coude-à-coude Marcel/Bonneuil fut donc le duel le plus disputé cette saison, avec Pont-la-Roche en embuscade, qui, bien qu'ayant perdu la finale de coupe Hoolantine, ira soulever la coupe des Challengers, gagnée aux tirs aux buts. 8-) La 12ème journée est donc cruciale pour la suite : si Bonneuil gagne, il passera devant l'OM ; inversement, une victoire de l'OM lui donnerait une avance plutôt confortable de quatre points. Et l'issue est favorable à Marcel, vainqueur 2-1 à l'extérieur, après un match très accroché où les occasions se sont faites rares mais dangereuses. Bonneuil FC peut se mordre les doigts, et l'OM, viser le titre. :P

Cette saison rime donc avec opportunisme pour l'Olympique de Marcel qui n'aura aucun mal à maîtriser des adversaires plus faibles, autant que de meilleures pointures. Et tandis que tout le club retient son souffle à l'approche de la fin de saison, le verdict est quasiment révélé dès la 16ème journée : Bonneuil fait match nul 2-2 contre Pont-la-Roche : 6 points d'avance pour l'OM et un avantage de 10 buts sur le second.

Alors qu'il faut se déplacer chez un FC Kateur revanchard et surmotivé, Marcel est dans la maîtrise en adaptant son jeu par les ailes. Et ça paie : l'OM tient la dragée haute à Asder, et Cabotin offre la victoire dans les dernières minutes. L'Olympique de Marcel est champion ! :coupe1:
La dernière journée présente peu d'enjeux, mais la ferveur des 75000 supporters venus faire la fête ont poussé l'OM à un ultime effort offensif, contre un adversaire de taille. Soral a assuré le spectacle, en ayant inscrit 22 buts en 15 rencontres ; il termine à 4 longueurs du lauréat des buteurs, Santini de l'Excelsior AC. La postérité, c'est pas pour tout de suite, mais il semblerait qu'une dynamique soit née pour les mois à venir. ;-)

Vers un renouveau ?
Une série de 14 journées d'invincibilité et de 10 victoires consécutives, c'est un record pour le club depuis la réforme de septembre 2012. :-o Même si la démission de JB, le départ de Juan et un léger fléchissement du niveau de la confédération viennent nuancer cette performance, elle n'en demeure pas moins significative comme le confirment les indicateurs, officiels s'il vous plaît, et sans trucage, du bureau des finances :

Et comme chaque saison, l'Olympique de Marcel reste un des clubs les plus populaires avec des tribunes toujours combles, et un public qui répond présent : :sante:

Bref, ça finit plutôt bien, cette histoire.
En cette période de troubles spirituels, nous avons atteint une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent. :lol:

Ajouter un commentaire