Saison 22

Coup d'envoi

12/10/2014

Nouveau chapitre

Moi, oublier la présentation de la saison nouvelle ? :shock: Vous plaisantez ou quoi ? Avec une intersaison de même pas 24 heures, faut que j'écrive la nuit, c'est ça ? Ah non ! La nuit, je dors, monsieur ! :fatigue: ...
Même si, c'est vrai, l'Europe "sociale" de Schengen a légalisé et banalisé le travail de nuit... Quoi !? C'est des réformes sympas comme tout pour créer pleins de richesses partout et rendre les gens tout heureux comme des pinsons ! Vous êtes pauvres, malheureux ? Vous n'avez donc rien compris bande de pequenauds fachos ! :grrr: Hommes, femmes, jeunes, vieux, blancs, noirs, diplômés ou bons à rien ; pas de discriminations lorsqu'il s'agit de marchandisation.
Bon, on divague, là... mais en ce qui me concerne, Jacques Attila et Nico Sarkouille peuvent se rhabiller : y a pas marqué "consommateur" ici ! Alors encore moins esclave; je bosse pas pour McDo, sans blague.. :evil:

Bref, bonjour-bonsoir (sur internet, le temps.... vous connaissez la chanson). Allons-y, donc, avec un OM nouvelle formule pour la période à venir, qui aura sans doute plus de difficultés en défense, mais on l'espère compensées par une attaque de feu.

En championnat, nous accueillons l'Olympique Lyonnais et le Noce Blanche FC qui risquent d'avoir du mal à sortir indemmes des batailles de L1. En effet, le New York FC semble avoir trouvé ses repères, et Malaga s'affirme chaque saison un peu plus comme un outsider à considérer sérieusement. Dès lors, les places au maintien se font rares et chères. A moins que l'Excelsior AC ne nous déçoivent comme par le passé... mais ceci reste peu probable.
Morcenx-Bourg devrait réussir à percer, mais il faudra compter sur le Bonneuil FC, toujours vierge de titre en confédération 45, et bien évidemment sur l'inévitable FC Kateur, qui compte bien briller une fois de plus.

En Ligue des Champions, un groupe abordable mais extrêmement piégeux. Aux côtés des monstres tenants du titre, les Georgeliens, le club montant de la confédération, le Classic Legend, et enfin le petit poucet de la poule, Lensois On Line (perso, je pensais pas que Lens était équipé high-tech... mais j'imagine qu'on peut jouer à défifoot sous Windows 98...). Toujours trois matches à disputer, l'issue est donc toujours aussi incertaine en ce qui nous concerne.
Le FC Kateur, éternel second de la compétition, joue un groupe extrêmement relevé : Dragons Montois, la Salette FC et Dragao do Porto.

A intersaison courte, intro courte (et le reste aussi ;-) ). A la prochaine !

Bonneuil champion

06/12/2014

A tous ceux qui penseraient que le Stand est de mauvaise foi. :-x
A tous ceux qui l'accuseraient de chauvinisme... :om:
A ceux qui ne voient ici que haine et provocation ! :rale:


Rendons à César ce qui appartient à César

Joyeuse Saint-Nicolas ! ;-)

Bilan de la saison

07/12/2014

Octobre 2014 - Décembre 2014 (dite "Saison 22")

22, v'là l'bilan ! Dernières nouvelles de la confédération 45 avec quelques bouleversements de hiérarchies. :li:

CHAMPIONNAT

Pas à la hauteur
Au commencement de la Ligue 1, le réel point d'inquiétude concernant l'OM était sa défense. Pas assez rodée, mal agencée, tout simplement pas flamboyante. Après deux bonnes opérations, ces faiblesses se sont vite faites ressentir dès la 3ème journée contre Pont-la-Roche. Un match nul de folie 3-3 mais qui trahit une certaine fébrilité en défense. Rebelote face au FC Kateur ; Marcel ouvre le score mais concède l'égalisation à 20 minutes de la fin. La fin du mois d'octobre s'avère compliquée, déconvenues contre Malaga et le Bonneuil FC. La deuxième partie de saison semble plus clémente, mais la bonne série est arrêtée par une défaite 3-2 contre le FC Kateur. Pas assez incisif contre Malaga, l'Olympique de Marcel manque de l'emporter à domicile contre Bonneuil FC, qui doit alors se contenter d'un match nul 2-2 qui fait bien les affaires du club d'Asder. Ce dernier ne parvient pourtant pas à saisir cette opportunité en or... :-?

La patience qui paie
C'est donc le Bonneuil FC qui cette fois-ci remporte le championnat, et signe également un doublé en gagnant la coupe Hoolantine. Débarqué en octobre 2013, succédant alors au FC Igualada, le club francilien impose d'entrée un NPA conséquent lui permettant d'avoir les moyens de ses ambitions. Et pourtant, cela ne semble pas suffire à faire sourire le destin. Éternellement second rôle, dans l'ombre des FC Kateur, Pont-la-Roche et même de l'OM, Bonneuil FC ne gagne rien, bien que constant dans ses performances puisque présent chaque saison en Ligue des Champions. Justement en perte de vitesse dernièrement dans cette prestigieuse compétition, l'équipe a su gérer sa contre-performance pour être meilleur le reste de la saison. Tactiquement au point, connaissant ses adversaires, le club se montre intraitable face à tous ceux qui ne font pas le poids. Une moyenne de 3 buts marqués par match - dans la ligue hôte du vainqueur de la champion's league - a de quoi impressionner, grâce à l'efficacité redoutable de Gus Junior, Clément Junior et Alex. :shock: Il faut dire que le 11 de départ dépasse régulièrement le NPA 95. Une formation qui pourrait rivaliser sans problème avec des concurrents de World Cup... mais il faut préalablement pour cela briller en Ligue des Champions !

El gringo Juanito
En voilà un qui ne perd pas de temps ! 8-) Depuis son accession en Ligue 1 en mai 2014, le club de Malaga n'en finit plus de progresser. Après un été d'apprentissage, les andalous semblent désormais en mesure de rivaliser - en tant qu'outsider - avec n'importe quel club de Ligue 1. Seul le FC Kateur aura été intraitable en remportant les matches aller et retour. Le Bonneuil FC perd au stade Rosaleda 1-0 et concède le nul 1-1 au retour. C'est guère mieux pour l'OM qui doit se contenter de deux matches nuls, mais d'une défaite mémorable en coupe nationale. Malaga finit logiquement troisième de Ligue 1, devant l'OM, et disputera sa première Ligue des Champions, un an seulement après son titre de champion de L3. Un modèle du genre dont on reparlera assurément. :chinois:

Le paradoxe Pont-la-Roche
Autre ambiance, autre registre, c'est à une vieille gloire de Hoolantine qu'il convient de rendre hommage ici. Le dernier succès des drômois remonte à février 2014 et la victoire en finale de coupe nationale. L'année a été difficile pour les Verts et Bleus. Tout comme leur parcours en championnat, avec un enchaînement de 6 matches sans victoire. C'est sur d'autres terrains que Pont-la-Roche s'est illustré. En coupe nationale, l'équipe se hisse jusqu'en finale ; mais c'est en Ligue des Champions qu'elle nous bluffe réellement. Alors que FC Kateur, Georgeliens, Dragons Montois et La Salette étaient attendus, la formation de Chris est le seul représentant de Hoolantine en quarts de finale. Elle ira jusqu'au bout et gagnera la finale 1-0 contre Les Orchidoclastes (encore un finaliste qu'on n'attendait pas).
C'est donc Pont-la-Roche qui défendra la 45 en World Cup, et jouera en parallèle la coupe des Challengers.

Zéro pointé
Certains savent impressionner pour le meilleur, d'autres pour le pire. Même si on savait que les promus allaient avoir du mal, l'Olympique Lyonnais de Pongiste a vécu un véritable cauchemar en Ligue 1. Encaissant 66 buts, dont 6 à la 12ème journée contre le New York FC, l'OL enchaîne les défaites dans un Waterloo footballistique. :sors: Une relégation en deuxième division sera des plus bénéfiques pour faire le point et repartir sur de bonnes bases.

MATCH DE LA SAISON

Championnat, 16ème journée
Olympique de Marcel 2 - 2 Bonneuil FC

Une fois de plus, c'est un clasico qui est désigné comme meilleure confrontation. Qui démarre mal pour Marcel, avec une domination nette de Bonneuil en 1ère période. Dans le sprint final qui l'oppose au FC Kateur, le club francilien a absolument besoin de points. 0-2 à la mi-temps. En vestiaires, on remet les pendules à l'heure. Pas question d'en encaisser 4 cette fois ! :-x L'OM gère mieux la situation, jusqu'au but de la tête de Guyindulo à un quart d'heure de la fin. Le Bonneuil FC, moins sûr de lui, concède l'égalisation 5 minutes plus tard. Cabotin fait vibrer le stade entier qui commence à espérer une victoire. Il faudra pourtant se contenter du 2-2, ce qui est tout de même pas mal lorsqu'on revient de loin. :P

LIGUE DES CHAMPIONS

Pas à la hauteur non plus
Une nouvelle campagne infructueuse - et le mot est faible - en champion's League pour un OM décidément en déclin. Marcel se fait piéger contre Classic legend, puis incapable de venir à bout des Lensois on line. Le ridicule est heureusement évité contre les Georgeliens qui nous épargnent d'une raclée. A oublier :arf:

COUPE NATIONALE

Le fiasco
Ce n'est décidément pas la saison des coupes pour l'Olympique de Marcel. L'équipe C élimine facilement un club de troisième division, mais la A se prend une volée contre Malaga. Va falloir revoir notre alphabet. :lol:

Bilan des courses

Marcel tiendra-t-il le cap sans sa charnière centrale habituelle ?
:arrow: Plus ou moins, disons que l'attaque compense la défense. Et Lopes, pour sa dernière saison, aura été un excellent gardien.

L'OM sera-t-il encore en haut de l'affiche d'ici quelques mois ?
:arrow: Deux places de perdues en championnat, inexistants en coupe, heureusement que le douzième homme répond toujours présent ! :)

Ajouter un commentaire