Saison 21

Coup d'envoi

04/08/2014

Et ça repart !

Encore désolé pour cette interruption des nouvelles totalement dépendante de ma volonté... L'Olympique de Marcel ayant été dispensé de tour préliminaire de World Cup, il nous a été plus judicieux d'attendre le tirage des groupes pour présenter dignement la nouvelle saison (mmmm tu la sens la langue de bois... :P ).

CHAMPIONNAT : dans la continuité.

Pas de modifications notables tant chez Marcel (retraite du MO Artivhisk) que chez les concurrents. Bonneuil FC reste la référence en termes de compétence technique, on attend malheureusement toujours des démonstrations tactiques de même niveau. Le FC Kateur doit composer avec un effectif plus jeune et moins impressionnant qu'il y a quelques saisons en arrière, avec l'absence de défenseurs de métier ; le club reste tout de même très compétitif et candidat au titre. Pont-la-Roche parviendra peut-être à s'imposer dans le trio de tête, à moins que Morcenx-Bourg se montre plus performant. Excelsior AC va devoir lutter une fois de plus pour retrouver ses lettres de noblesse.
Du côté des promus, retour parmi l'élite du New York FC :-x , apparition de la Candy's Room de Fender, qui risque d'avoir quelques difficultés à se maintenir face à Majax et Juan.

L'objectif pour l'OM : le podium, viser le titre serait trop vaniteux et bien hasardeux. :roll:
 

LIGUE DES CHAMPIONS : incertain...
 
Et ça démarre très mal pour Marcel dans cette nouvelle édition de la Ligue des Champions. Quelques semaines seulement après son sacre, l'OM se fait surprendre en première journée par un Bétis Séville survolté. Défaite 1-0 qui n'augure rien de bon, car si la 2ème journée devrait être une formalité, il faudra sans nul doute gagner contre les Georgeliens pour espérer passer en quarts de finale. Situation décevante, donc, mais pas désespérée.
 
 
Bonneuil FC joue le groupe de la mort réunissant La Salette FC, ChelseaFC et Les Dragons Montois : il va y avoir de la casse !
Pont-la-Roche a plus de difficultés que prévu (défaite 1-0 contre l'équipe la plus faible), reflet du déclin vécu par le club depuis 2013.
Le FC Kateur aborde le groupe le plus tranquille de la compétition et devrait se qualifier sans encombres.
 
WORLD CUP
Dans la cour des Grands

  Non sans rappeler les vespasiennes pour handicapés de la gare de Melun, que du bonheur...

Deuxième session de rencontres inter-confédérales pour l'Olympique de Marcel, après l'amicale Inter-Confédération 2014 l'hiver dernier. Fort de son succès en Ligue des Champions, les olympiens rejoignent l'un des huit groupes de quatre équipes, pour y représenter la confédération 45 pour au moins trois matches.
Il y a du niveau, et c'est rien de le dire. Petit aperçu des adversaires du moment :

Wuppertal
Cornerra Confédération 4
Coach : Cocotte

Un sacré client, compatriote de Lefou et Luziel entre autres. Gros match à préparer.

Les Dragons Montois II
Hoolantine Confédération 11
Coach : Federer

Club bien connu d'un certain Sapoire ;-) , issu d'une des plus grosses confédération (la 11 envoie 2 représentants en World Cup), le tour préliminaire n'aura été qu'une formalité pour cette réplique de la sélection suédoise (sur le plan textile tout du moins :mrgreen: ).

AB Jusdepomme
Galand Confédération 24
Coach : Youz

A priori l'équipe la plus à notre portée dans cette poule... même si se fier au NPA n'est pas très pertinent à ce niveau, puisqu'une victoire en Ligue des Champion implique nécessairement de solides maîtrises tactiques. A voir.

A très vite pour quelques nouvelles du QG. On parlera staff entre autres. :)

Ligue des Champions : élimination précoce

13/08/2014

OUT OF CHAMPION'S LEAGUE

5 buts marqués pour 5 encaissés, voilà le maigre bilan dont il faudra se satisfaire de cette campagne de Ligue des Champions. Décidément, les saisons se suivent et ne se ressemblent pas, d'autant plus que trois matches de poule ne suffiront jamais à déterminer équitablement les qualifiés pour les phases finales... :-?

L'Olympique de Marcel jouait un groupe plutôt relevé bien qu'abordable. Le premier match, en pleine période de rodage, n'est pas un cadeau en termes de coaching. Il se solde par une défaite plutôt logique 1-0, compromettant ainsi les chances de l'OM de jouer les quarts de finale. Pour la deuxième journée, il faut affronter le Racing, queue de série montrant à lui seul la pauvreté relative du niveau de la Cornerra... et manque de créer la surprise en ne perdant que 2-1 une rencontre au cours de laquelle les rouges et bleus concèdent 9 tirs cadrés olympiens. De leur côté, les Georgeliens et le Bétis se quittent sur le score de parité 3-3.

L'OM au pied du mur, n'ayant pas su peaufiner sa différence de buts, doit vaincre les Georgeliens pour pouvoir se qualifier. Sur une tactique inspirée de celle du Bétis, l'histoire démarre avec une note d'espoir puisque c'est Leffmen qui ouvre le score à la 19ème. Néanmoins, l'OM est fébrile en défense, concède des tirs dangereux, et est mené 2-1 à la mi-temps. Il faut attendre la 64ème minute pour que Leffmen, encore lui, égalise 2-2. Malheureusement, Mata offre la victoire aux Blacks 10 minutes plus tard... :cry: Herveteckel étant un bon tacticien, il a été très difficile de prédire la stratégie adverse, et le NPA a été déterminant. C'est la principale différence avec un Bonneuil FC, qui utilise globalement les mêmes schémas de jeu, mais trop prévisible, et par ailleurs lui aussi éliminé de sa poule.

Voici donc la grille des quarts de finale. Gros choc au programme : Dragons Montois - Georgeliens... bien malin qui peut prétendre annoncer un vainqueur à cette double-confrontation. 8-) Asder et Chris vont se disputer une place en demi-finale, sacré challenge pour Pont-la-Roche qui n'a plus brillé dans cette compétition depuis pas mal de temps et peine à retrouver les sommets. Notons que pour une fois, toutes les nations sont équitablement représentées.

Une page se tourne, la priorité va désormais revenir exclusivement au championnat, dans lequel nous faisons toujours malgré nous figure de favoris. Même si le FC Kateur semble bien parti pour une saison en béton ;-) .

Un staff olympique

18/08/2014

LES EXPERTS

Mais quel est donc ton secret, Marcel ? Hé, mon petit, ce sont les biscottes Heudeubert qui me font tenir !... Nan, j'déconne, c'est un secret, donc j'le garde, fous-moi le camp p'tit c.on. :-x
Mouais... N'empêche qu'on n'en parle pas souvent, de ces travailleurs de l'ombre, formateurs, préparateurs, tourneurs-fraiseurs, stagiaires...
C'est pour cette raison que des recrues de marque ont rejoint le staff olympien dès la reprise. En exclusivité mondiale, leur identité est enfin dévoilée au grand jour. 8-)

Kamel Ouali
42 ans, chorégraphe

Tandis que nous dégustions notre traditionnel pastis-olives du dimanche midi, mon adjoint Miguel Brutal, à qui je n'avais pour une fois rien demandé, me sors : "Le 4-3-3 il marche rudement bien contre Bonneuil FC et son NPA à 95. Mais attention, avec les bons mouvements. Toujours. C'est ça la clé du succès." ... L'alcool et le soleil ne faisant pas bon ménage, je lui réponds, menaçant d'un cure-dents :-x : "Keski me parle de mouvements ? Chez Marcel, on n'est pas des danseuses étoiles !" Sur ce, il me lance un énigmatique "On parie ?" :shock: ... et il se barre en courant, comme ça, sans finir son verre.
Mister Brutal ayant le bras long dans le show-business, on le savait capable de dégoter de la vedette.
L'anciennne figure emblématique du rendez-vous culturel Star Academy intègre donc l'effectif technique, mais pour y faire quoi exactement, au juste ?

"Mon pote Miguel a voulu me rencontrer alors que je rentrais de tournée... lui aussi d'ailleurs, avait du s'en servir quelques-unes, de tournées... il avait une de ces haleines ! :-? Le Ricard coule à flot, chez Marcel, c'est clair ! Il me parle de travailler avec lui, j'ai pas bien saisi au départ, "moi, le rugby, tu sais...". "Ah mais attention, l'Olympique de Marcel, c'est pas du rugby, c'est du Défi-Foot !" Première révélation. "Les joueurs doivent respecter des déplacements hyper précis et réaliser une prestation devant des milliers de gens avec un objet rebondissant qu'on appelle ballon. Si c'est beau, il chantent ( :) ), autrement, il sifflent (re- :) ), dans tous les cas, ils hurlent et paient très cher pour nous voir !" J'ai été convaincu, et j'ai signé mon contrat d'intermittent du show-biz sans plus tarder."

Des projets pour la saison ?

"Déjà, il a fallu trouver mes marques dans ce nouvel univers. Mais autant vous dire que l'inspiration m'est venue très rapidement. Si le public est conciliant, on va tenter quelques son & lumière. D'après ce qu'on m'a dit, la confédération regorge d'artistes : pas mal de peintres à l'Excelsior AC et quelques danseuses à Malaga ; nous prévoyons aussi de rencontrer le monde du cirque, et plus spécialement la troupe du New York FC, dont j'ai entendu dire que c'était une belle équipe de clowns ! ;-) Enfin, avant tout cela, me consacrer à ma mission première : assurer les déplacements harmonieux des joueurs de l'OM. Une flèche vers l'avant, trois vers l'arrière, demi-tour de côté, et triple-axel, une, deux, trois eeet quatre, alleeeez ! :lux:
Mon seul regret : ne pas pouvoir choisir les costumes. Mais quand j'ai évoqué le sujet, on m'a menacé. Avec un cure-dents. J'ai eu peur, et j'ai renoncé."

Quelques points à re-préciser pour Kamel, donc, mais on lui fait confiance. Et que ça bouge !

Jean-Claude Van Damme
53 ans, philosophe

Et ce n'est pas tout. La direction du club a réussi à convaincre l'incontournable Jean-Claude Vandamme de venir dispenser ses précieux conseils et ses lumineuses méditations à nos jeunes poulains, pour une préparation mentale optimale. Ancien sportif, ancien acteur, ancien réalisateur, ancien penseur, bref, ancien tout, "the Muscles from Brussels" rejoint l'Olympique de Marcel pour au moins 2 saisons.

"Le travail c'est super. Quand on a une mission dans la vie, qu'on veut faire quelque chose, et qu'on pense "I have to be", je dois être, acteur, coach, livreur de pizzas, ou même "be to have", je suis un acteur, je travaille pour être acteur, le "have" est déjà loin derrière... Et donc, que tu sois joueur de soccer, manager ou kiné, dans ta tête tu dois être le champion, tu dois être le winner ; quand tu as la confiance, when you start to believe the believe, la confiance dans la confiance, alors on devient confiant sur cette mission ! Pleins de gens disent "un jour, peut-être, ça-ça-ça" et ya rien qui se passe ! Il faut être persévérant. Ça commençait à me lasser de passer pour un héros. Quand les gens ont une image fixée sur quelqu'un, ils restent sur la Bible ou le Coran, aujourd'hui rien à foutre de la médiatisation, le show-biz, je viens ici pour le public du club qui est un des meilleurs au monde. Et pour la magie du soccer qui fait que 1+1 = 11 titulaires. La violence dans les tribunes montre aux enfants que le monde c'est pas Disneyland, et c'est tant mieux ! On vit dans un monde pourri de A à Z, encore plus dans le soccer, alors autant foncer, try to love it, try to change it..."

.... :smoke:

"La Boule"
61 ans, vigile reconverti

Dernière recrue, plus inattendue encore, le célèbre "La Boule" du Fort Boyard. Récemment évincé du programme télévisuel après des démélés avec la justice (véridique), Yves Marchesseau - de son vrai nom - quitte l'air du large pour celui des pelouses. En quoi la Boule a-t-elle été séduite par l'univers du ballon rond ?

"Le monde du foot, je l'ai cotoyé surtout de loin. Le frère jumeau de mon collègue Passepartout, un certain footballeur pro, Mathieu Valbuena, a décidé de changer d'air lui aussi. Parce que, le Fort Boyard, c'est bien sympa, mais on se lasse au bout de trente ans de service. Surtout l'hiver, entre les charades du père Fouras :papy: et les délires SM de Félindra :fouet: ... Je rejoins donc l'OM pour un job pas si étranger finalement, puisque ma tâche principale sera de faire régner politesse et courtoisie parmi les joueurs. C'est moi qui les ferai monter et descendre du bus, qui surveillerai les entrées et sorties au camp d'entraînement, et les jours de matchs je serai en quelques sortes le "videur" du vestiaire, assurant ainsi la tranquillité des lieux. Sinon... coup de (la) boule ! ! :chaise: "

Accueillis comme des rockstars, ces trois techniciens ont chacun leur vision de l'harmonie, c'est peut-être bien ce qui manquait à l'Olympique de Marcel jusqu'à présent. En tous les cas, ces arrivées n'ont pas manqué d'émouvoir le public, mais de susciter un certain scepticisme chez les spécialistes, pour qui "les joueurs risquent de se perdre dans ce triangle des Bermudes".
Foutaises, ce sont les ragots des jaloux. The show must go on. :D

Des transferts

27/08/2014

Pour une poignée de Mégatunes...

Ces deux dernières saisons, l'Olympique de Marcel a renoué avec le succès et la notoriété. Diffusions TV et radio, tribunes combles, sponsors généreux, fédérations bienveillantes, le portefeuille olympien s'est vu grossir un peu plus chaque semaine à mesure que les bonnes performances s'enchaînaient.
Bilan : environ 20 000 Mt disponibles pour la cagnotte des transferts. 8-)
Objectif : anticiper au mieux les retraites de Leffmen, Koukouloukoukou, Karembeauf cette saison, puis Vuillemain la saison prochaine (en fin d'année civile donc).

L'équipe de recrutement a travaillé d'arrache-pied, aiguillée par les conseils esthétiques de Kamel Ouali et les analyses psychologiques de JC Van Damme. :rofl:

Première recrue, premier transfert, Lucas Derkenza, libéro serbe de 28 ans, joueur d'expérience et cependant sans club. Bien que perfectible dans la récupération au sol, cette grande tige de 1m90 sait se montrer efficace dans les duels aériens, et très habile à la relance. Polyvalent, il peut venir suppléer un DF central aussi bien qu'un milieu défensif. Il a rapidement pris ses marques au sein du club et permet une rotation régulière de l'effectif.
Indemnité de transfert :
3200 Mt.

La deuxième transaction est en quelque sorte le "cadeau d'anniversaire" de Stand By Me :birth: , puisque conclu précisément le 09 août dernier ; un recrutement effectué autant sur un coup de coeur que sur un coup de tête.
Le profil : Yannick Sempeyre, un jeune prodige de 16 ans qui maîtrise déjà toutes les bases de l'art de défendre, ne demande qu'à s'entraîner pour progresser. Courtisés par de nombreux clubs compétitifs, c'est finalement Marcel qui a eu le dernier mot, mais l'addition est salée :
5000 Mt. C'est pourtant la somme à mettre pour s'arracher un tel talent. Avec le suivi de formateurs de qualité dans les saisons à venir, on devrait voir émerger un joueur rapidement compétitif, et sans doute un futur grand nom.
Affaire à suivre. ;-)

Enfin, la pénurie imminente d'attaquants expérimentés commençait à devenir préoccupante. Il nous fallait absolument un joueur rapide, techniquement irréprochable, ayant encore de belles saisons devant lui. Après quelques semaines de recherches et de tentatives infructueuses, 11 500 Mt ont été nécessaires à faire signer Allan Frost, irlandais de 28 ans.
Excellent passeur, tireur hors-pair - malgré un rendement médiocre de 18 buts pour 157 matches joués - c'est avant tout l'expérience qui parle. Frost est donc immédiatement opérationnel pour se frotter aux défenseurs de la Confédération 45.

Notons qu'il s'agit là de l'achat le plus cher de mémoire de manager (le second étant l'arrivée de Vuillemain pour 8500 Mt en août 2013). Et paradoxalement, le montant reste raisonnable, primo parce qu'il correspond grosso modo à la valeur défifoot du joueur, secundo parce que des attaquants de cette envergure se négocient parfois à des tarifs bien plus élevées. Cette transaction historique ne risque-t-elle de peser sur les épaules du nouveau-venu, quand on connaît le niveau d'exigence des supporters olympiens ?
La Boule semble avoir trouvé la parade :
"Le coach a été clair : "pas de concurrence, fraternité avant tout". Donc le premier que je choppe à prendre la grosse tête, trente pompes et au gnouf vite fait !" Voilà qui est dit ! :P

Bilan de la saison

30/09/2014

Juillet 2014 - Septembre 2014 (dite "Saison 21")

Coucou, qui c'est ? Après plus d'un mois d'interruption des services de communication, me revoilà pour vous narrer les péripéties de ces dernières semaines défifootiennes. Encore désolé de ne pas avoir fait vivre ce topic plus que ça ces derniers temps, cause d'installation sur Paname et reprise du boulot. Je vais être bref, et il va falloir s'y faire désormais... :chinois:
Enfin, l'été qui s'achève... sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés se remémorent avec une profonde nostalgie les heures de gloire de leur club de coeur, le temps où Vuillemain offrait à l'OM sa première coupe aux grandes oreilles, ce bon vieux temps où on était champions.
C'en est terminé. Place à l'automne, à la grisaille, à Paris, au métro puant et autres réjouissances de septembre. :corde: :P

CHAMPIONNAT

Décevant
Tenant du titre, avec un effectif quasi identique, et même renforcé, Marcel est favori des bookmakers. Et ça commence fort avec le premier choc géré de manière exemplaire : 3-1 contre Bonneuil FC. S'ensuivent deux matches nuls frustrant contre les Milles et Excelsior AC, et surtout préjudiciables quant à la conquête - ou défense - du titre. Heureusement, victoire contre le FC Kateur à domicile, et l'OM affiche une série de 8 journées invaincues, qui permettent de compenser la contre-performance en Ligue des Champions. Mais la 9ème journée se clôture par une défaite contre Pont-la-Roche. Et pendant ce temps, c'est le FC Kateur qui fait rêver, champion d'automne et parmi les favoris en champion's league.

Et la seconde partie de saison est encore plus rude. Deux lourdes défaites contre le Bonneuil FC (coupe et championnat), échec face au FC Kateur sans appel, 2-0, et grosse déception à domicile contre Morcenx-Bourg, défaite 1-0, et c'est le club d'asder qui prend les devants à deux journées de la fin... Enfin, pas tout à fait ; tandis que l'OM et Pont-la-Roche se livrent bataille, Kateur perd 3-1 contre Malaga. Et malgré une belle prestation face au relégué Candy's room, Marcel doit se contenter de la place de dauphin en conclusion de cette saison bien morose. :-x

Le pire dans l'histoire, c'est que l'OM aurait pu être "facilement" champion. Ajoutez 2 points contre l'ES Milloise lors de la J4, 3 contre Morcenx-Bourg à la J16, et Marcel passe à 41 points... Félicitations en fin de compte à Asder qui renoue avec le succès et s'offre un beau doublé Coupe-Championnat, malgré une nouvelle désillusion en Ligue des Champions :cry: (défaite en finale 3-2 contre les Georgeliens, après prolongations).

MATCH DE LA SAISON

Championnat, 3ème journée
Olympique de Marcel 3 - 1 Bonneuil FC

Un OM en pleine dynamique de juillet dernier, avec un tandem Leffmen-Cabotin en grande forme, et Guyindulo qui vient ajouter sa patte en fin de match. Tout ceci, il faut bien l'avouer, grâce à (ou à cause de) une défense Francilienne bien trop haute. Ils ont su retenir la leçon, mais cela n'a pas suffit à redonner l'envergure à ce club qui cherche désespérément sa place en confédération 45. Nouvelle saison blanche pour Bonneuil FC qui termine 4ème et se qualifie tout de même pour la prochaine Ligue des Champions.

Le douzième homme toujours présent

Même si on reste sur notre faim, le public a répondu présent cette saison encore, grâce à l'effet World Cup notamment. Les tribunes de Marcel Boulet ont été les mieux remplies de Hoolantine, pour le plus grand bonheur de notre directeur financier. :mrgreen:

World Cup

L'apprentissage
Plaisant mais difficile de se frotter au gratin du gratin, surtout lorsque la phase de poule se joue sur trois matches (c'est-à-dire sur un match et demi... :-? ). Malgré de la bonne volonté et de bonnes séquences, Marcel échoue pour ses deux premières rencontres, en perdant à chaque fois par un but d'écart. L'OM n'a pas à rougir de sa prestation (contre les Dragons Montois, c'est même notre bon vieux Leffmen qui ouvre la marque), lorsque 11 joueurs de classe mondiale formeront l'équipe-type de l'Olympique de Marcel, on pourra peut-être songer plus sérieusement aux phases finales.

Saison blanche et même bien pâlichonne, malgré une 2ème place en championnat qui n'est pas un mauvais résultat en soi. Quelques figures emblématiques vont nous quitter, une page se tourne, place à la nouvelle génération. Marcel tiendra-t-il le cap sans sa charnière centrale habituelle ? L'OM sera-t-il encore en haut de l'affiche d'ici quelques mois ?
Autant de questions qui m'obligent à tenir ce fichu topic à jour. :rofl: C'est dit !

Pot de départ !

01/10/2014

Ils vont nous quitter...

Vague de départs en perspective à l'Olympique de Marcel. Quatre des joueurs emblématiques de l'effectif récent prennent leur retraite vendredi. Après leur dernier match professionnel sous le maillot blanc-azur, achevé sur une belle victoire 3-0, il est temps de leur rendre un dernier hommage avant la retraite... en fait, pas tous retraités, certains intègrent l'équipe technique du centre de formation. :)

Petit clin d'oeil au passage à Mickazev et Tacho qui reconnaîtront là peut-être quelques-uns de leurs ex-poulains. ;-)

Christian Karembeauf

Poste : défenseur central.
Olympien depuis le : 27 avril 2011.
Matchs joués pour l'OM : 414.
Titres remportés :
2 Image| 2 Image| 1 Image

A lui seul âme du club, gloire vivante, titulaire incontesté dès ses débuts, et rapidement vedette d'envergure internationale, il est logiquement capitaine charismatique depuis de multiples saisons. Fidèle au poste, joueur de confiance faisant régner l'ordre dans la surface de réparation (ou pas :mrgreen: ), il est un modèle pour la génération à venir. C'est donc tout naturellement qu'il se reconvertit en formateur/préparateur. La succession devrait être assurée avec Paul Aguinne.

Luigi Guiliglia

Poste : milieu de terrain.
Olympien depuis le : 23 avril 2011.
Matchs joués pour l'OM : 394.
Clubs fréquentés : La Sainte Nicotine, PSG', DagheMunegu.
Titres remportés :
2 Image| 3 Image| 1 Image

Comparse de Karembeauf puisque de la même génération, son club emprunteur remporte en 2012 la Ligue des Champions. Rapidement opérationnel, Luigi va s'avérer être un atout indispensable en milieu de terrain, par une précision dans les passes et une technique de dribble remarquables. Meneur de l'OM depuis lors, il aura même signé quelques buts sous le maillot blanc. 8-) Place aux plus jeunes, et qu'on se le dise, la relève est là !

Mabula Koukouloukoukou

Poste : défenseur latéral.
Olympien depuis le : 25 août 2013.
Matchs joués pour l'OM : 137.
Clubs fréquentés : heu...
Titres remportés :
1 Image| 1 Image| 1 Image

Arrivé à l'été 2013 pour la modique somme de 4500 Mt, Koukouloukoukou aura été un précieux renfort en défense, régulièrement titulaire. Même si on lui reproche certaines erreurs de jugement qui nous auront coûté quelques buts, le public est globalement satisfait de ses performances, et son coach aussi !
Malgré un nom à coucher dehors qui vous fait gagner 50 points au Scrabble, Mabula n'aura pas son portrait dans le hall of fame (c'est pas Philip Lahm non plus...) ; mais on peut compter sur lui pour l'ambiance au pot de départ ! :lol:

Gregory Leffmen

Poste : attaquant.
Olympien depuis le : 05 septembre 2013.
Matchs joués pour l'OM : 149 (20 buts inscrits).
Clubs fréquentés : Fructus Dependance, AS Golden Team.
Titres remportés :
2 Image| 1 Image| 1 Image| 1 Image
1 Meilleur passeur de Ligue 1

Ce vieux briscard de Leffmen ! Il signe à l'OM pour seulement 2000 Mt, et s'y retrouve comme un poisson dans l'eau. D'abord en harmonie avec Popol dont il est le passeur favori, il sera bientôt concurrencé par meilleur que lui et l'arrivée d'Alexandre Vuillemain la saison suivante. Qu'à cela ne tienne ! Même si certains le trouvent "un peu lent", sa technique en attaque fait bien souvent la différence, et s'achève parfois au fond des filets ! Le niveau a été parfois difficile à tenir avec l'arrivée récente de Frost, plus rapide et plus incisif ; Leffmen termine tout de même son ultime saison en beauté, en ayant inscrits 2 buts et délivré 16 passes décisives en championnat. :P

Direction le centre de formation pour y subir un bizutage à la hauteur ! :D
Une page se tourne, espérons que la suite soit heureuse.

Ajouter un commentaire