Créer un site internet

Saison 17

Intersaison

19/10/2013

TRANSFERTS

On ne le répètera jamais assez : la formation, c'est la base !
Tout ça c'est bien joli, mais même avec 6 formateurs au boulot 6 jours sur 7, et des jeunes talentueux et motivés, ça ne vous fabrique pas une équipe de rêve, même en usant de produits dopants comme il est de coutume de le faire chez Marcel. :oops:
Les objectifs étaient clairs : combler les départs en fin de saison de Popol, l'attaquant vedette, et Chamberlain, le milieu remplaçant, puis anticiper deux futurs départs.
Mais avec 3500 Mt en caisse, on ne peut pas faire grand-chose, si ce n'est acheter un arbitre pour 2 rencontres, je sais pas si vous vous rendez compte de la misère, quoi. Pour la première fois depuis 10 saisons, Marcel a du vendre, mais quand je dis vendre, c'est pas vendre du MD 18 ans NPA 70, noooon, ce coup-ci, il a fallu sortir du lourd, du très lourd.

Petite histoire d'un gros départ.
C'est donc le milieu défensif Jean-Marc Machin qui a été sacrifié au Dieu des enchères, aussi appelé Tameyer-Haufr dans la Bible défifoot.
C'est au matin du 25 août que le joueur de 21 ans a été gentiment informé de l'intention de son manager de le laisser au sort des terribles enchères :


- Bon, mon grand, tu as passé pas mal de temps parmi nous autres, on t'a formé, tu as grandi parmi des légendes comme Popol, Omerta, Van Gogol, et tu as acquis une expérience digne de ce nom dans d'autres clubs. Cela dit, aujourd'hui, tu es en concurrence avec Kiloutou, et ton talent ne nous est pas indispensable. On en a déjà parlé, il serait bon pour nous tous et pour toi aussi que tu partes vers d'autres horizons...
- Aller voir ailleurs ? Non mais sérieux, je veux pas finir à Sochaux, et encore moins au PSG ! Et puis personne me connaît à l'étranger ! A part peut-être à Arsenal, où ils récupèrent tous les tocards... :-x
- Mais pas du tout, tu te trompes complet mon grand ! Avec ce qu'on a envoyé comme paté en conférence de presse, après tes supers performances contre FC Igualada et Pont-la-Roche, les médias ont fait monté ta cote du simple au double ! OK, c'est pas la une de France-football, mais quand même, il y a de quoi devenir officiellement vedette en 6 mois, et sur Canal+ il t'ont encensé l'autre jour... tu le sais, Machin, c'est gagnant-gagnant... alors si tu veux pas passer encore une demi-saison à cirer le banc, va falloir pas faire trop d'histoires, heiiiin !
- Z'êtes vraiment des bâtards !! J'ai ma famille et mes potes ici, moi ! Comptez plus sur moi pour me faire ch**r aux entraînements, bande de nazes !!
- Bien ! Tu ne veux donc plus faire partie de l'équipe, et nous, on a besoin de tunes : c'est parfait !


C'est donc par consentement mutuel ( :mrgreen: ) et au terme de 4 jours d'âpres négociations en concurrence féroce que le départ vers le FC Drebinoufiga est conclu, pour la modique somme de 13000 Mt.
Viendront s'ajouter les 1050 Mt du départ de Blazé Carnot, jeune DF très décevant malgré un profil de progression exemplaire ; 1530 Mt de levée d'option d'achat pour Ciré Kili-Kili, et enfin, la somme particulièrement basse de 600 Mt pour l'expérimenté Hugo Passalo. 8-)

Près de 15000 Mt redistribués avec précaution dans l'achat de titulaires d'expérience en défense, milieu et attaque. Jugez par vous même...

Coup d'envoi

20/10/2013

C'est reparti pour un tour !

Encore une intersaison bien brève qui nous laisse à peine le temps de reprendre notre souffle ! On lâche rien, motivé, mo-ootivééé !! :P
Un premier aperçu de ce qui nous attends en championnat :

L'olympique de Marcel est bien à sa place en milieu de tableau si l'on s'en réfère au classement de la saison passée. Cela dit, on sait que l'entraîneur du Morcenx-bourg, loucat, peine à trouver LA tactique idéale ; quant au FC Igualada et au New York FC, ce sont deux très bons clubs, mais qui ont leurs failles. Bonneuil FC reste assez imprévisible car jusqu'à présent, à l'instar du Morcenx-bourg, les résultats ne reflétaient pas le niveau réel des joueurs. La gestion physique de l'effectif et du niveau de forme des titulaires fera une fois de plus la différence à tous les niveaux, et plus encore chez les favoris bien expérimentés.

On attend un duel passionnant entre la nouvelle puissance, FC Kateur, et la vieille gloire,
Pont-la-Roche 26-07, désormais représentant de la confédération 45 en WORLD CUP. :cssa:

Les promus semblent, à juste titre, plus vulnérables que la saison passée, la hiérarchie devrait être respectée, et l'effet "Excelsior AC" ne devrait pas se reproduire. Seule interrogation : l'ES Milloise sera-t-elle capable de réitérer la performance du maintien, avec son effectif limité ? On leur souhaite bonne chance dans tous les cas.


Suite à sa cinquième place en championnat (à un but seulement de la quatrième, qualificative pour la Ligue des Champions :evil: ), l'OM dispute pour la première fois de son histoire la Coupe des Challengers nouvelle version (post-2011), une compétition largement à sa portée, où ne pas atteindre les quarts de finale serait une vraie contre-performance. Le tirage au sort des poules nous assigne le groupe 8 :

Sauf grosse désillusion, Marcel jouera les phases finales, reste à tenter de sortir 1er du groupe pour se faciliter la vie ! ;-)

Renkontres

20/10/2013

L'entretien.

C'est à Lausanne, à l'occasion du trophée inter-continental des escrocs-blanchisseurs-d'argent, qui se joue traditionnellement à l'intersaison et auxquels sont conviés les agents et managers les plus pourris de la planète, que les 2 entraîneurs Tacho et Stand-by-me se sont rencontrés - la première fois depuis le départ du premier de la 45ème confédération. Ce fût l'occasion de quelques échanges durant lesquels, stand by me, avec sa tête de c*n et sa mèche de travers, n'a pas manqué de prendre la place du reporter pour l'émission TÉLÉFOOTRE, LE MAGAZINE DES TRAFICS D'INFLUENCES.

Comment ça va la petite santé ? :)

SBM Après moins de 3 mois en confédération 45, et en plein essor, tu décides de partir pour la 22. Pourquoi ce choix ?
Tacho La confédération 22 me manquait, et mes amis de la 22 mon incités à revenir.

SBM Peux-tu nous dresser un rapide bilan de cette période passée en confédération 45 ?
Tacho Une très belle saison, que je n'ai malheureusement pas terminé et j'en suis sincèrement désolé de vous avoir quitté comme ça en pleine saison. Mais j'en garderai un bon souvenir de la confédération 45 c'est sûr...

SBM Comment s'annonce la saison qui arrive ? Sans compétition internationale, j'imagine que les ambitions doivent être à la hauteur de cette première victoire chez le champion en titre !
Tacho Notre objectif est le maintien. Ont joue la coupe Nationale quand même. Une victoire, qui j'espère nous offrira un titre. Ce qui n'est plus arrivé depuis bientôt 1 ans !!!

Une interview digne des plus grandes conférences de presse de Raymond Domenech, un jeu auquel se sont également prêtés Chris, grand entraîneur du Pont-la-Roche, et Majax, de la modeste ES Milloise. A suivre...


L'entretien : la suite.

Après Tacho, c'est Majax de l'ES Milloise qui a bien voulu nous accorder quelques mots, mais au comptoir, devant son Ricard, comme à son habitude :

SBM Après un maintien obtenu, on doit le reconnaître, à la faveur du calendrier et d'un Excelsior AC bien décevant, quelles sont tes ambitions pour cette nouvelle saison ?
Majax Le maintien à nouveau, notre temps de jeu est faible et ne nous permet pas de viser plus haut pour le moment

SBM Tu fais partie des doyens de la confédération. L'an passé à la même période, l'ES Milloise caracolait en tête du championnat. Quels disfonctionnements ont fait qu'un an après, vous luttiez quasiment pour le maintien ?
Majax Je pense que le championnat est de plus en plus relevé et malheureusement, nous faisons peu d'affaires sur le marché des transferts!!!

SBM Inter Milloise ou Majax Amsterdam ?
Majax Les deux me conviennent ;)

Des propos peu ambitieux, défaitistes, un manager qui rejette les responsabilités sur un fatalisme économique, et une incapacité pure et simple à choisir son camp au vu de la troisième question. Les supporters de l'ES Milloise ont du souci à se faire ! ;-)
A suivre...


L'entretien : la suite (2).
 
Dernier volet de ce triptyque, l'interview de Chris26 de Pont-la-Roche 26-07, un des clubs piliers de la C.45 qui compte bien conserver son rang, et pourquoi pas viser plus haut...

SBM Avec deux victoires et cinq buts marqués, la saison démarre fort ! Mais qu'est-ce qui a manqué la saison passée pour laisser échapper deux titres, dont celui de champion ?
Chris Je pense que mon banc était trop faible bcp de départs la saison dernière et les jeunes pas encore au niveau. Sans oublier un bon management de la part d'asder
SBM Cette saison, tu représentes la confédération 45 dans la plus prestigieuse des compétitions : la World Cup. Les Georgeliens avaient réussi à atteindre les huitièmes de finales au printemps dernier. Dispensé de tour préliminaire, comment appréhendes-tu ces confrontations ?
Chris C'est ma 2eme WC. je ne me fais pas trop d'illusion j’espère atteindre comme la 1ere fois les 1/8. Je n'ai pas encore étudie mes adversaires mais j'ai pu lire dans les commentaires qu'un manager visait le titre de la WC. Il doit donc a mon avis un gros effectif. je vais prendre les matchs les uns après les autres.
SBM Verra-t-on un jour Pont-la-Roche jouer autrement qu'avec 4 milieux de terrain ?
Chris Oui surement lorsque la MTJ va changer :lol:
Sinon + sérieusement c'est une tactique qui me réussit bien depuis longtemps hormis quelques fois ou je joue avec 3 MT je préfère joue avec 4 milieux.

 
On lui souhaite bonne chance en World Cup, un peu moins en championnat :P !

La saison est repartie, et c'est à la réalité du terrain de faire les choses... Très prochainement, des nouvelles fraîches du club et de la
confédération 45 ! ;-)

Une finale perdue

24/12/2013

Et une de plus ! ! !

Marcel a signé cette saison sa sixième finale perdue en sept saisons (titres manqués en championnat inclus). Une longue série que les supporters aimeraient achever au plus vite... Mais comme le souligne le dicton, "plus c'est long, plus c'est bon" ; dans les tribunes, pour ne pas sombrer dans les délires suicidaires, il va falloir donner dans le masochisme, et déguster son Ricard devant une une de Branle-Football à la gloire de nos victorieux adversaires.

             La une d'un quotidien bien connu... dur à avaler.

Vous voulez quoi ? Plus de détails sur la saison ? ..... Patience, patience !.. C'est le maître mot ! :hi:

PS : avez-vous remarqué, en bas à droite, la publicité pour la bière bien connue en conf 45 ? ;-)

Bilan de la saison

29/12/2013

Octobre 2013 - Décembre 2013 (dite "Saison 17")

Une saison bien décevante pour les supporters comme pour les joueurs, mais un dénouement, somme toute, assez logique.

CHAMPIONNAT

Mi-figue, mi-raisin
C'est le moins que l'on puisse dire, le parcours de Marcel cette saison aura été en dents de scie. Un très bon départ, belle maîtrise face aux promus comme contre les costauds, mais des pertes de moyens et de réussite contre des clubs, qui eux, n'en manquent pas. La première déconvenue est subie face au Bonneuil FC, un match pleinement dominé par les Franciliens, alors en pleine puissance. Deux journées plus tard, c'est le NYFC qui signe sa première victoire de la saison - et quelle victoire !! - 3 buts à 0 à domicile, au plus grand bonheur des supporters. Morcenx-Bourg aura quant à lui sa revanche de l'élimination en coupe nationale.
Les matches retour s'avèrent tout aussi compliqués à gérer, mais pas contre les mêmes adversaires. Alors que les ténors FC Kateur - Pont-la-Roche - Bonneuil FC se montrent impitoyables, le FC Igualada reste une équipe âpre et bien organisée : match nul, 1 partout.
Le tournant de la saison : la finale de coupe des Challengers. Les titulaires cadres de l'OM ayant failli dans le devoir de persévérance, d'exemplarité et d'agressivité, sont mis à l'écart par l'entraîneur pour les deux dernières journées de championnat face aux deux promus, tous deux en difficulté pour le maintien. La fougue et l'inexpérience ne font pas le poids face à des formations bien rodées, la quatrième place est perdue in extremis à la J18 au profit du FC Igualada. Marcel termine cinquième, le verre à moitié vide, ou à moitié plein. :coca:

L'élève s'incline face au maître
On savait la saison particulièrement délicate à gérer, en termes de pression mentale et d'endurance physique, pour les précédentes gloire de Hoolantine : le FC Kateur, fraîchement couronné de ses trois titres de champion, vainqueur de coupe Hoolantine et vainqueur de la coupe des Challengers ; et Pont-la-Roche 26-07, lauréat de la prestigieuse Ligue des Champions. Pour chris, il s'agit de quatre compétitions à affronter dès les premières semaines de la saison. Éliminé prématurément dans la selectissime World Cup, compétition réunissant les meilleurs clubs du monde, le parcours en coupe nationale est chaotique, éliminé en 8èmes de finale par une ES Milloise survoltée. En Ligue des Champions, le bourreau s'appelle Asder et exécute chris en 1/4 de finale, au terme d'un match retour très disputé (3-1 / 1-2). Sans aucune compétition sinon la L1, Pont-la-Roche devra faire preuve de sang-froid pour atteindre une première place tant convoitée. Car Bonneuil FC, en pleine bourre, entend bien s'y accrocher...
Le rendez-vous est donc fixé à la 17ème journée. L'élève en pleine ascension, steph, contre le maître, chris, sans trophée depuis 2 saisons. C'est Pont-la-Roche qui aura le premier et le dernier mot, enfin, surtout un seul mot, un seul : VICTOIRE ! Elle sera savourée, pas tout à fait sereinement, contre l'ES Milloise, mais comme dirait l'autre, "qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !".

Bravo les verts et bleus (surtout verts, oui, et alors, j'ai rien trouvé d'autre...)

Quant à notre ami Asder, son club, le FC Kateur, a été au rendez-vous et a relativement bien réussi ses challenges. Malgré un coup de moins-bien en championnat, il s'est montré intraitable en coupe Hoolantine, ainsi qu'en Ligue des Champions, en perdant la finale face aux monstres Dragons Montois par la plus petite des marges : 1-0. La section Hoolantine de la 45ème Confédération se montre donc au niveau, solide, avec des leaders pleins de régularité.
Qu'on se le dise : nous seront au rendez-vous lors de la prochaine Coupe Inter-Confédération, en 2014 ! :bang:

Et le champion du monde de descente est....
Hop-hop-hop, on déchausse les skis, on remet les crampons, et on enfile les gants de boxe pour affronter une polémique bien pathétique : la descente du NYFC en deuxième division. En Hoolantine, on a beau avoir de bons joueurs, si on ne les place pas où il faut quand il faut, c'est au mieux une purge, au pire une valise (à Marcel, on en sait quelque chose). Par conséquent, lorsqu'on donne pour consigne "jouez court et à ras de terre" à des garçons espacés de 20 mètres les uns des autres, ben... voilà, quoi... on se retrouve en queue de peloton, voire pire. Et pire, ça s'appelle dépendre des résultats de ses concurrents. Pour finir lanterne rouge. Les choix de stand by me en fin de parcours n'étaient malheureusement pas compatibles avec un maintien du NYFC. Manquer de fair-play, c'est aller à l'encontre des valeurs sportives. Il n'a pas été question de corrompre l'adversaire (ou tout autre concurrent), ou d'insulter qui que ce soit. Pour une deuxième saison consécutive, donc, une figure de la C45 - en Ligue des Champions quelques mois auparavant - cède sa place à d'autres prétendants. Mais l'épisode de la relégation, à l'instar d'Excelsior AC, ne devrait qu'être bénéfique pour repartir sereinement à zéro.

 

COUPE DES CHALLENGERS

Un parcours réussi... presque
C'est LA déception de la saison. Peut-être même de l'année 2013. La coupe des Challengers, trophée valorisant les clubs montants et les outsiders majeurs de la confédération, était, jusqu'en 1/4 de finale, un parcours de santé pour l'OM, qui pour sa première participation, a vu éclore, à l'occasion, le talent d'un jeune attaquant fraîchement sorti du centre de formation : Blazé Guyindulo. Les choses se compliquent en phases finales ; un premier affrontement contre le Standard de Liège de pieteltoro, une revanche de la demi-finale de ligue des Champions de décembre 2012, perdue, comme chacun se souvient, aux tirs aux buts. Ça passe 1-0 pour Marcel, qui va devoir se frotter au très costauds jaunes et verts du FC Godge. En réalité, c'est une leçon de football qui va être donnée, la demi-finale est remportée largement, 4 à 1. De son côté, l'AS Monaco, modeste club de deuxième division, élimine le FC Merlus-an-Oriant en 8èmes, et se hisse jusqu'en finale. :-o
On juge l'Olympique de Marcel ultra-favori pour le titre : un mental au top, l'expérience des finales perdues, et la polyvalence tactique devraient suffire à s'octroyer ce trophée tant attendu dans les bistrots de la ville, où, quand même, on ne joue pas au loto-foot pour rien, sans blague...


Marche ou crève
La rencontre commence. Duels âpres, défense monégasque solide, ce sera plus compliqué que prévu. 30ème minute. Faute sur Leffmen. L'attaquant de l'OM est touché, mais tient debout. Changement demandé. Changement refusé. Le système Défifoot ne dispense pas de match un joueur blessé si ce changement n'est pas programmé, tant que la forme n'est pas "estimée inférieure à 50".
Si vous souffrez d'une entorse mais qu'à côté de ça, vous pétez de joie et de santé... Forme à 55 ! Debout, sur le terrain, et fissa ! :mrgreen: :hospi:
Privée de son relayeur offensif, l'attaque de Marcel, assiste, impuissante, au but de la victoire des adversaires de L2. Merci défifoot.
Lose totale, quand tu nous tient... :cry:

 

COUPE HOOLANTINE

Voilà, quoi...
Pas grand-chose à dire, ou plutôt à écrire, sur un parcours sans grandes surprises. On retiendra une superbe démonstration contre Morcenx-Bourg, du sang-froid contre FC Igualada, et un raté de plus contre Bonneuil FC. cette demi-finale fut le match de coupe par excellence (comprenez : action, suspens, retournements, plaquages, ikea, cornemuse, quenelle... oui, la fin, c'est pour voir si vous suivez). Bon, évidemment, retournements en défaveur de Marcel, dont la marque de fabrique est désormais officiellement la LOSE. Menés 3-1 à la 70ème, Bonneuil FC décroche miraculeusement un pénalty à la 89ème. Prolongations. But. 4 à 3. Bye-bye.
C'est finalement le FC Kateur qui remportera la Vioc', comme on l'appelle affectueusement, mais ça, je l'ai déjà dit plus haut...

 

MATCH DE LA SAISON

Olympique de Marcel - Pont-la-Roche 26-07
Championnat, 7ème journée
Score final : 3-1

Après une déconvenue face au Morcenx-Bourg et une déroute contre Bonneuil FC, on ne pouvait pas dire que Marcel aborderait sereinement ce classique de Ligue 1. mais comme par le passé en coupe nationale, cette confrontation reste particulière lorsqu'elle se joue à Marcel Boulet, tant elle ravive des souvenirs de victoires, donc de célébrations, donc de bitures.
Dans une enceinte gonflée à bloc, le quatuor offensif de l'OM, Artivhisk-Leffmen-Vuillemain-Etiendao se montre exemplaire et très efficace, à la faveur d'un schéma tactique, il est vrai, particulièrement adapté. Alexandre Vuillemain, attaquant phare nouvellement recruté, impose sa patte, 2-0 à la mi-temps, puis récidive à la rentrée des vestiaires. La réduction du score à une minute de la fin apparaît comme anecdotique. C'est le genre de scénario idéal pour faire le plein de confiance, devant 65000 supporters. L'OM a-t-il su en profiter ?... presque... c'est le mot de la saison... et le mot de la fin ! ! :lol:

            La composition olympienne :

            Composition du Pont-la-Roche :

Ajouter un commentaire